Culture et entretien des camélias

Ce bel arbuste à fleurs a une longue saison de floraison et adore le climat méridional. En effet, le camélia commun (Camellia japonica) et l’ensemble des sous espèces sont originaires d'Asie de l'Est et du Sud. Il existe plus de 3 000 espèces de camélias, offrant une gamme remarquable de couleurs et de formes .

Quand planter des camélias ?

La plantation au printemps ou à l'automne convient à la plupart des régions. Le printemps est le meilleur moment car le système racinaire a besoin de temps pour s'établir avant le début de l’été.

Exposition et arrosage

Un arrosage régulier est essentiel pendant la première année. Arroser abondamment pour humidifier toute la motte de racines, puis laisser sécher légèrement le dessus de la motte avant de l'arroser à nouveau. En général, les camélias poussent et fleurissent mieux à l'ombre partielle, à l'abri du soleil chaud de l'après-midi. C'est particulièrement vrai pour les jeunes plantes, qui poussent à l'ombre de grands arbres ou lorsqu'elles sont cultivées du côté nord d'une maison. Au fur et à mesure qu'ils grandissent et que leur épaisse canopée de feuilles crée de l’ombre et rafraîchit leurs racines, ils accepteront graduellement plus de soleil. L'ombre fournie en hiver réduit les dommages causés par le froid.

Les plantes établies (âgées de plus de 3 ans) se débrouillent avec peu d'eau supplémentaire. Si vous les arrosez, assurez-vous que le sol est bien drainé. Mettez-les à l'abri des vents violents, en particulier près de la côte. Ils ne tolèrent pas les embruns salins.

Fertiliser ses camélias

Nourrissez vos camélias avec un engrais acidifiant au printemps, après la chute des fleurs. Fertilisez de nouveau au milieu de l'été si la croissance semble lente ou si le feuillage semble clairsemé et commence à perdre sa couleur vert profonde. Appliquer la dose recommandée sur l'étiquette. N'en faites pas trop, car les plantes cultivées dans un sol fertile ont besoin de peu d'engrais et ne nourrissez jamais les plantes malades ou en détresse.

Problèmes et maladies des camélias

Les zones brûlées ou jaunies au centre des feuilles indiquent habituellement un coup de soleil. Les bords des feuilles brûlés, la chute excessive des feuilles ou les taches de liège sur les feuilles indiquent généralement une sur-fertilisation. La chlorose (feuilles jaunes à nervures vertes) résulte de la plantation en sol neutre ou alcalin. Pour résoudre ce problème nourrissez la plante avec du fer chélaté et amendez le sol avec de la tourbe de sphaigne et/ou du soufre du jardin pour ajuster le pH.

La cochenille du thé est un ravageur commun. Ces ravageurs ressemblent à de minuscules taches brunes ou blanches sur la face inférieure des feuilles et la moisissure suintante pousse sur le miellat qu'ils sécrètent. Les feuilles de camélia infestées jaunissent et tombent. Appliquez de l'huile horticole ou un insecticide systémique.

Deux maladies fongiques sont courantes chez les camélias. La brûlure des pétales du camélia fait brunir rapidement les fleurs, puis les fait tomber. L'assainissement est le meilleur moyen de lutte : ramassez et détruisez toutes les fleurs tombées ainsi que les fleurs infectées qui sont encore sur la plante. Enlever et jeter tout paillis existant, puis le remplacer par une couche de paillis frais. La galle des feuilles de camélia provoque une déformation des feuilles, qui deviennent pâles, épaisses et charnues. Elles deviennent progressivement blanches, puis brunes, puis tombent de la plante. Le meilleur moyen de lutte est de ramasser et de détruire les feuilles affectées avant qu'elles ne deviennent blanches.

La chute des bourgeons est également une maladie fréquente. Dans une certaine mesure, c'est naturel pour tous les camélias (beaucoup ont plus de bourgeons qu'ils ne peuvent en ouvrir), mais cela peut aussi être aussi causé par un arrosage excessif, une sécheresse estivale ou des gelées soudaines.

Quand et comment tailler les camélias ?

Enlever le bois mort ou faible puis éclaircissez les feuilles quand elles sont si dense que les fleurs n'ont pas de place pour s'ouvrir correctement. Raccourcir les branches inférieures pour encourager la croissance.

Lors de la taille, coupez juste au-dessus de la cicatrice qui marque la fin de la croissance de l'année précédente (souvent une zone légèrement épaissie, un peu rugueuse où la texture et la couleur de l'écorce changent légèrement).

Les Camélias en pots

Les camélias sont d'excellentes plantes en pot, que vous les cultiviez à l'extérieur sur une terrasse ou à l'intérieur dans une serre fraîche. En règle générale, plantez des camélias dans des contenants de 30 à 50 cm de diamètre. Remplir le contenant d'un mélange de terreau contenant 50 pour cent ou plus de matière organique. Assurez-vous que le contenant a un trou de drainage généreux.

Si vous vous avez des problèmes pour cultiver les camélias à cause des conditions climatique, vous pouvez maintenant profiter d'hybrides qui prospèrent dans les conditions climatiques extrêmes.